Une question ? + 33 (0)4 50 92 13 26 contact@cafe-collet.com
Conseil d’expert : 12 étapes pour préparer son café avec une cafetière italienne

Conseil d’expert : 12 étapes pour préparer son café avec une cafetière italienne

Comment préparer un café avec une cafetière italienne (également appelée Moka ou Macchinetta) ? Faut-il faire chauffer à feu fort ? Faut-il tasser la mouture de café ? Et quand arrêter la cuisson ? Nous vous expliquons tout dans cet article. Le secret ?

Le café est sensible à la température, nous allons donc veiller à le mettre en contact le moins de temps possible avec un feu trop fort…

Nous avons tous vu notre grand-mère préparer un café à la cafetière italienne, en suivant souvent cette méthode : remplir le réservoir d’eau, ajouter le café moulu dans le filtre, visser la partie supérieure, mettre à feu fort jusqu’à ce que l’eau bout, que la vapeur monte et qu’on entende le son caractéristique de gargouillis.

Ce schéma explique le principe de montée du café avec une cafetière italienne. Source : Wikipedia.

Le problème ? En faisant chauffer à feu fort, on risque de « brûler » le café et d’en ôter tous les arômes, pourtant si fins… Quel dommage quand on passé du temps à choisir son café en grains, à le moudre avec amour, à le respirer encore frais et s’en délecter d’avance !

Voici le secret en 12 étapes pour réussir son café à l’italienne :

  • Choisir un bon café qui correspond à vos attentes et choisir une bonne cafetière italienne.
  • Moudre (ou faire moudre) les grains en mouture moyenne (si la mouture est trop fine, elle passera à travers le filtre et laissera trop de dépôt au fond de la tasse)
  • Remplir le réservoir d’eau jusqu’à ce que l’eau arrive juste en-dessous de la soupape de sécurité
  • Placer le réservoir d’eau (et lui seul, c’est-à-dire sans le filtre contenu le café et sans la partie supérieure de la cafetière) sur votre plaque de cuisson, feu doux ou intermédiaire (6 ou 7 sur 10)
  •  Pendant ce temps, verser la mouture de café dans le filtre prévu à cet effet à ras bord, ne pas tasser (!)
  • Quand l’eau frémit, retirer le réservoir d’eau du feu
  • Placer le filtre contenant le café à l’endroit prévu sur le réservoir d’eau
  • Se munir de maniques (attention, risque de brûlure sinon !) et visser la partie supérieure de la cafetière
  • Ouvrir le couvercle (important)
  • Replacer l’ensemble sur le feu, toujours à feu doux ou intermédiaire
  • Lorsque le café est monté à environ la moitié du réservoir supérieur, retirer du feu, rabaisser le couvercle
  • Laisser monter encore, verser le café dans la tasse, humer les parfums subtils et déguster !

Le tutoriel en photos :

 

L’art du café

L’art du café

Les senteurs de café grillé invitent à la dégustation à peine le seuil franchi. Au fond de la boutique, derrière une vitre, on peut voir la machine en pleine torréfaction. Un processus que Pierre Collet connaît bien, puisque petit déjà, il torréfiait avec son père.

Même si aujourd’hui,“on ne torréfie plus comme on le faisait il y a 10 ans, précise-t-il, parce qu’on a une meilleure approche et connaissance du produit”.

Terroirs et grands crus

Avec sa femme Isabelle, depuis qu’ils ont repris l’enseigne familiale, établie à Annemasse depuis 1934, ils s’emploient à dénicher des cafés d’exception, terroirs, grands crus. Leur dernier voyage les a d’ailleurs emmenés au Costa Rica, sur les pentes du volcan Cerro Turrubares, découvrir la coopérative Piedra Blanca, dont les grains rejoindront bientôt, dans leurs silos, les 23 cafés d’origine ou blend, et les coups de coeur du moment, qu’ils proposent en fonction des périodes de récolte.

“Les consommateurs sont de plus en plus pointus, explique Isabelle, ils veulent connaître la traçabilité, le mode de culture. Et la tendance actuelle est aux méthodes douces, quand l’infusion du café se fait de manière beaucoup plus lente, pour développer des arômes plus subtils.”

Café ou thé ?

Connaisseurs, amateurs, néophytes, l’idée est donc de ramener chez soi ou au bureau, de quoi boire un café-plaisir. A moins de le siroter sur place. En mode « barrista » – du nom italien donné au barman spécialisé dans les boissons à base d’espresso – il se décline pur ou en cocktails, marié à la noisette ou au caramel.

Les amateurs de thé seront également conquis par un large choix de maisons telles que Dammann, Kusmi, Georges Cannon, Lov Organic. Plus de 150 variétés sont proposées. Finalement, thé ou café, pourquoi choisir ?

💛 FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 49€

FLASH INFO COVID-19 : commandez en ligne et faites-vous livrer directement à domicile via Colissimo. PLUS D'INFOS ICI >>